Worried Lebanese

thought crumbs on lebanese and middle eastern politics

Le réveil douloureux des quatorze-marsistes

Posted by worriedlebanese on 25/01/2011

Certains sommeils sont si profonds que rien ne semble les perturber. La douce musique des slogans du printemps de 2005 bercent certainement le public quatroze-marsiste dans ce genre de sommeil. Et pourtant, on pouvait s’attendre à ce que les chocs qui se sont succédés les sortent de leur torpeur:
1. La résurrection de l’alliance quadripartite (Mustaqbal/PSP/Amal/Hezbollah) durant les élections législatives de 2005 et dans la composition du gouvernement…
2. Le départ du CPL de l’alliance du 14 mars (2005) durant ces mêmes élections législatives…
3. L’affaire des caricatures danoises et l’ambivalence du courant du Futur (Mustaqbal)
4. La guerre des 33 jours (2006)… et l’échec du pari de l’élimination du Hezbollah par les armes (israéliennes).
5. La guerre de Nahr el Bared… avec l’implication de l’Armée (qui a laissé les armes entrer dans le camps) et du Mustaqbal (qui a soutenu les mouvances islamistes du camp jusqu’au déclenchement de la guerre).
6. Le départ du PSP de l’alliance du 14 mars suite aux élections législatives (2009)…
7. Les déclarations des gouvernements Siniora (2005, 2008) et Hariri (2009)…
8. L’écroulement de la coalition gouvernementale (2010) avec le vote de “défiance” de Joumblat…

Mais non, il y a des sommeils obstinés que seul une journée comme celle d’aujourd’hui peut réveiller. Effectivement, le “Jour de la Colère” a certainement sonné le glas des fantasmagories surgies en 2005 et nourries aux amphétamines depuis. La “colère” que le Courant du Futur (Mustaqbal) a voulu exprimer est en parfaite contradiction avec les slogans de 2005. On est bien loin de l’image de la “révolution du cèdre” qu’avaient fignolée les agences de publicités et les responsables d’événementiels. Ce qu’on a vu et entendu sont des discours violents, strictement et ouvertement sectaires, on a vu des routes bloquées, des sommations de fermetures d’écoles et de commerce, des pneus brûlés…

Si tout cela n’aboutit pas à un réveil, c’est qu’il n’est pas question de sommeil mais de comma.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: