Worried Lebanese

thought crumbs on lebanese and middle eastern politics

Pretending to be Jewish turns consensual sex into rape

Posted by worriedlebanese on 23/07/2010

Another “sophisticated and smooth-tongued” criminal

The first article I read today was about the Roman Polanski case, the second one was about an Israeli case of “rape by deception”:  Jurists say Arab’s rape conviction sets dangerous precedent, by Tomer Zarchin (Haaretz, July 23). So withstanding the heated debate surrounding Nasrallah’s declarations and the ICJ’s advisory opinion on the unilateral declaration of independence of Kosovo, I will be commenting on this extraordinary Israeli case.

Here are the facts: Sabbar Kashur (30 y/o) had consensual sex with a woman after he posed as a Jewish bachelor interested in a long-term relationship. When the woman found Kashur was not Jewish but Arab, she filed a police complaint that led to charges of rape and indecent assault. Sabbar Kashur has been under house arrest for two years and was just condemned by the District Court of Jerusalem for “rape by deception”.

Now let’s look into the legal arguments. Judge Zvi Segal justified his verdict by stating that “the court is obliged to protect the public interest from sophisticated, smooth-tongued criminals who can deceive innocent victims at an unbearable price — the sanctity of their bodies and souls”. He based his decision on the High Court of Justice’s precedent in the Zvi Sleiman case that established “rape by deception” in which a “person does not tell the truth regarding critical matters to a reasonable woman, and as a result of misrepresentation she has sexual relations with him”.

The legal category of “rape by deception” or “rape by fraud” appeared in common law countries in a bid to protect the weak and “moralise” the interaction between two adults leading to a sexual relation. In most cases, the “perpetrator” misleads the “victim” into believing that the sexual relationship will procure benefits (medical healing in a welsh case, insurance benefits in an Israeli case…). Gideon Levy is quoted as saying that this judgement would have been quite different had the “perpetrator” been Jewish and the “victim” Muslim. I’m not sure that is true, and I don’t believe that the problem lies there. It’s more about the legitimacy of the claim. Should the court support and defend as “public interest” all considerations considered as crucial by the victim, in this case sectarian considerations?

6 Responses to “Pretending to be Jewish turns consensual sex into rape”

  1. princesse de clèves, islamogauchiste said

    Le parallèle entre l’affaire Polanski et cette récente affaire israélienne de “rape by deception” est vraiment bien vu.
    En France, la médiatisation retentissante de la première contraste avec le silence relatif à la seconde.

    Je trouve assez étrange que pas une seule fois tu ne mentionnes dans ton commentaire le terme de racisme qui caractérise clairement la seconde affaire. Il n’y a pas à propos parler une affaire de viol, c’est juste une expression du racisme anti-arabe qui prend très hypocritement le prétexte de la défense des femmes. Après tout, c’est aussi au nom du féminisme que l’administration Bush a ravagé l’Afghanistan.

    La crétine israélienne est une hypocrite raciste qui, si elle avait un minimum de dignité et de respect pour les victimes de rapports sexuels non consentis, aurait formulé sa plainte autrement. Par ex. : “beurk, j’ai couché avec un sous-homme, un sale bougnoule qui a prétendu être un homme de notre rang, il faut lui faire payer cette usurpation raciale”.

    Mais la crétine israélienne est malhonnête et raciste, donc elle préfère employer des arguments féministes et jouer la victime. En tant que féministe qui éprouve de la compassion pour les vraies victimes du sexisme, j’ai juste envie de claquer cette raciste.

    • princesse de clèves, islamogauchiste said

      Je me suis mélangée les pinceaux du clavier. Il fallait lire dans le 2e§:
      “Il n’y a pas à proprement parler d’affaire de viol”

      J’en profite pour transmettre ce lien d’un article très intéressant de Mona Chollet sur l’affaire Polanski – “Le soliloque du dominant” – paru sur Périphéries le 10/10/09
      http://www.peripheries.net/article324.html

      • Merci pour ces commentaires. L’article de Mona Chollet est effectivement très intéressant, mais franchement, je ne sais plus où me situer dans ce débat. Toutefois, une chose est certaine, je trouve la catégorie de “viol par tromperie” indéfendable.

        Quant à ta remarque sur le fait que je n’ai pas parlé de racisme, j’ai en fait préféré l’expression “sectarian considerations” à l’expression “racial considerations”, mais le différend entre nous sur ce point n’est que terminologique… sur le fond nous sommes d’accord. Mais je trouve que tu t’en prends trop à la “victime”. Je trouve que toute personne à droit à ses opinions et à ses préférences sexuelles… ce qui me gène est que la cour les adopte.

  2. princesse de clèves, islamogauchiste said

    Salut WL, merci à toi pour ta réponse.

    Je ne crois pas avoir critiqué le droit de chacun-e à ses préférences sexuelles dans mon commentaire.

    Si je m’en prends à cette pseudo-victime, la crétine israélienne, c’est uniquement parce qu’elle usurpe le statut de victime – il faut décidément croire que l’usurpation du statut de victime est un sport national en Israël et qu’il se pratique à tous les niveaux!

    Ma critique se place à la fois d’un point de vue anti-sexiste et anti-raciste : il existe des femmes qui sont les victimes réelles de viols réels – et non pas des racistes israéliennes qui masquent leur racisme anti-arabe sous une reconstitution fantasmée de leur vie sexuelle.

    Les luttes féministes sont (de mon point de vue en tout cas) porteuses d’enjeux trop importants pour qu’on les laisse être dévoyées et instrumentalisées par des individus racistes.

    Mon jugement n’a rien à voir avec une condamnation des préférences sexuelles de cette femme. Elle fait sa vie comme elle veut, je m’en tape royalement – et que Dieu me garde de porter un jugement sur la vie des gens..
    Ce que je trouve très grave, en revanche, et qu’il faut publiquement condamner, c’est cette façon de se faire passer pour la victime d’un abus sexuel alors qu’en fait, elle est juste dégoûtée (après coup, si j’ose ainsi dire) d’avoir couché avec un arabe. Ce n’est pas du sectarisme, il faut employer le mot juste : c’est du racisme pur et simple.
    Ce racisme est certes assorti d’une liberté sexuelle – mais elle ne s’applique pas aux sous-hommes, sauf à les transformer en criminels.
    Je trouve que ça en dit long sur les libertés individuelles à géométrie variable et la mentalité d’apartheid qui prévalent dans l’Etat d’Israël.

  3. rachelle said

    one fact that was clear in the early comments in the Israeli press: they met in a bar, and they had a quick fuck some time later in the same evening. so the idea that she was hoping for a long term commitment is not valid. he claims never to have said that he was israeli. she concluded that because he spoke hebrew and his gave himself a common jewish nickname.
    So the fact is that he is guilty because SHE PERCEIVED him as a jew and he did not correct her.
    she is disgusted by him. and us by her….

  4. Moobz said

    She didnt mind about the whole thing until she found out about his race…
    This tells us that you can’t differentiate the Arab from the Jew… the Arab dick or the Jewish one…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: