Worried Lebanese

thought crumbs on lebanese and middle eastern politics

La neutralité positive ou l’éloge du courtage et de la diplomatie telenovela

Posted by worriedlebanese on 12/06/2010

Faut-il se couper l'autre main... par neutralité!? mais alors comment?

Ce vote illustre notre volonté de maintenir le Liban dans une neutralité positive […] dans les conflits qui le dépassent”.

C’est cette phrase, de prime abord anodine, qui a enclenché ce billet. Elle a été prononcée par le “chef suprême” des Kataeb, Amine Gemayel, qu’on avait cru le plus médiocre et le plus corrompu de nos présidents, avant qu’il ne soit dépassé par ses successeurs (comme quoi notre classe politique peut parfois nous surprendre [je referme cette méchante digression]).

En peu de mots, la phrase de Amin Gemayel exprime tellement de choses: tout d’abord un manque de sincérité (les députés du Kataeb affichent régulièrement leur  hostilité  à l’Iran, pays qui leur a d’ailleurs servi d’épouvantail durant les élections parlementaires où la politique a été réduite à la géopolitique); Et puis un jeu rhétorique maladroite qui traduit une volonté de transformer une faiblesse en force (nous savons combien notre classe politique raffole de ce genre d’exercice); un refus obstiné d’admettre l’impuissance d’un pays divisé qui a abandonné dès 1958 toute velléité de définir et de défendre une politique étrangère (donc en gros sans politique étrangère).

Personnellement, j’ai rien contre les notions “réchauffées”, mais avant de les brandir fièrement, nous pouvons quand même faire un petit effort pour les examiner, non seulement en théorie (comme le font si bien nos éditorialistes), mais concrètement, parce qu’ils ont  quand même été mis en pratique pendant plus d’un demi-siècle. C’est un temps suffisament long pour pouvoir juger du produit, non?

Regardons cette notion de plus près. Elle a été élaborée suite à la guerre civile de 1958 conduite par les “fleurons” de notre classe politique (Kamal Joumblatt, Saeb Salam, Pierre Gemayel, Rachid Karamé…) avec la complicité d’une armée passive (qui pour parer à sa médiocrité militaire avait élaboré sa propre définition de la neutralité: dans l’impossibilité d’intervenir sans donner l’impression que l’on prend position, laissons les politiciens établir des milices et massacrer leur concitoyen et puis demandons à une armée étrangère d’arrêter le bain de sang [je refermer cette deuxième digression aigrie]). La gageur de la doctrine de la “neutralité positive” était que ce sacrifice permettra au pays de rester à l’écart des conflits régionaux tels que celui de 1958 qui avait failli emporter le pays. Malheureusement, le résultat était diamétralement contraire à ce qui était escompté. Le pays est resté prisonnier de la politique étrangère de ses voisins et des superpuissances, pire, il est devenu leur terrain de jeu privilégié.

La doctrine de la “neutralité positive” a transformé la politique étrangère du Liban en une sorte d’entreprise de courtage ou de diplomatie “telenovela” où tout des diplomates s’activent à ménager des égos surdimensionés (pour une raison inexpliquée, exclusivement arabe alors qu’il ne existe d’autre ailleurs… signe de spécialisation ou de manque d’ambition même dans le courtage? [je referme la troisième digression désobligeante]) et à réconcilier des autocrates de type “traditionnel” ou “révolutionnaire”. Trois personnes ont parfaitement incarné cette doctrine:  Hussein Oueini (décédé en 1971), Philippe Takla (décédé en 2004), et last but not least Fouad Boutros (toujours en activité), avec un brio certain, ce qui honore ces personnes, et non pas la politique qu’ils incarnent.

L’avantage de la doctrine de “neutralité positive” est qu’elle fait l’économie de la définition des intérêts du Liban, elle peut se passer d’une politique diplomatique et peut carburer uniquement aux pots de vins (l’argent n’a pas d’odeur), qui dans cette région sont nombreux. Suivant cette logique, les mots d’Amin Gemayel sonnent particulièrement fort: les conflits régionaux “nous dépassent”… alors subissons-les positivement en restant neutre!!! C’est somme toute une question d’attitude… de positive-attitude!

3 Responses to “La neutralité positive ou l’éloge du courtage et de la diplomatie telenovela”

  1. j.bamford said

    Amine CIA Gemayel is the most corrupt, vile, cynical, despicable and criminal individual ever to inhabit planet earth….his record speaks volumes…but hey that’s what CIA always looks for, just like the other lunatic GEAGEA is another CIA creation wall to wall…

    • Come on J Bamford… aren’t you going to far with the superlatives? He is certainly not the most corrupt politician we have had, and he is one of the few Lebanese Zu’ama not to have blood on his hands (which is more one could say about his brother and father).
      And all these “CIA” accusations are extremely conspirationalist. It’s worse than Roman Polanski’s “Ghost Writer”. I’m no fan of Geagea, but he certainly isn’t a lunatic. In my last two posts, I’ve been condemning people of what their actions. Not “supposed” or “alleged”, but actual, public, proven.
      No one is a creation of CIA… not even Ben Laden. They are people, with backgrounds, that have collaborated with the CIA because it was in their interest, and not only in the Agency’s. This neither means that their interests were the same at the time they were collaborating, nor does it mean that they shared the same agenda, nor does it prove that they kept on cooperating when “objectively” their agendas and interests bifurcated.

  2. j.bamford said

    Sorry WL….
    With all due respect to you and your intellect, I am not using superlatives here… I am basing my post on real hard first hand info and knowledge of the actors… and the Agency…, “The Farm “…and by the way, Amine has a lot of blood on his hands…but he was too clever in camouflaging his sordid actions, especially while in office…and even after-wards…again hard info at hand…., while Geagea’s record is blatantly obvious for all and should never have been pardoned, if the Lebanese had any respect of themselves….

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: