Worried Lebanese

thought crumbs on lebanese and middle eastern politics

Placebo paradoxal… ça marche sans qu’on y croit.

Posted by worriedlebanese on 09/06/2010

Se plaindre est un droit fondamental! C’est au moins ce que nous enseigne L’Orient-Le Jour. Et se plaindre est rarement un plaisir solitaire. Des journalistes ont découvert qu’à deux ou à trois voix, c’est mieux! Après l’humour à répétition, le “quotidien libanais d’expression française” invente l’humeur à répétition. Comme à son habitude, l’Orient-Le Jour laisse ses éditorialistes se plaindre des même choses, de la même façon. C’est comme ça que le journal entend la liberté de presse. L’objet de la grogne de cette semaine: La campagne de boycottage du concert de Placebo. En écrivant ces lignes, je me demande si Misères Francophones m’a devancé sur le sujet. Je vérifie. Non. Pas encore. Ouf.

Retournons à l’Orient Le Jour, le quotidien où les articles se suivent et se ressemblent. Hier, nous avons eu droit à l’article de Ziyad Makhoul, “L’effet Placebo (sur l’intelligence de certains Libanais…” (3613 signes avec photo), aujourd’hui à celui de Michel Hajji Georgiou, “Placebo pour complexes existentiels” (7956, sans photo mais avec citation d’Einstein). Le premier article se veut informatif. Il nous présente les groupes qui appellent au boycott (Lebanese Campaign to Boycott Zionism, les jeunes de Harket el-Shaab, ainsi qu’un “un allumé, néanmoins avocat de son état et fils d’un ancien député”… évidemment pas nommé, pour plaire aux amateurs du journalisme par allusion), nous présente succintement leur argument (il ne faut pas interagir avec Israel). Et puis, l’éditorialiste se transforme en porte parole du groupe tout en laissant sa griffe (en traitant les boycotteurs de fascistes).

Michel Hajji Georgiou se livre à une analyse beaucoup plus profonde avec les qualités qui le distinguent (intelligence, culture et subtilité). Malheureusement, il est immédiatement rattrapé par son militantisme. Quelque chose dans la citation qu’il a utilisé m’a fait tiqué. Et m’a lancé dans une bataille de citations. Je commence par celle qu’il a utilisé et je la fais suivre par deux autres auxquelles elle m’a fait penser:

  • Einstein: Deux choses sont infinies: l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
  • Descartes: L’intelligence, c’est la chose la mieux répartie chez les hommes parce que, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge”.
  • Hobbes: Although almost all men think they have more intelligence than all other men, this is not really true. For it is the nature of men that even though they may acknowledge many others to be more witty, or more eloquent or more learned, yet they will not believe there be any so wise as themselves; for they see their own wit easily, and other men’s at a distance. But this proves rather that men are in that point equal, than unequal. For there is not ordinarily a greater sign of the equal distribution of anything than that every man is satisfied with his share…

Bon. Ressaisissons-nous. Passons à l’articulation centrale de l’article. Comme dans Star Wars, il s’agit d’un combat entre les forces du mal et les forces du bien. Les premières se distinguent par leur violence et leur bêtise mortifères; et les secondes par la résistance culturelle qu’elles opposent aux premières. Vous aurez reconnu là la pensée de Sélim Abou s.j. qui du temps du mandat syrien livrait un combat solitaire contre la puissance mandataire et ses satrapes (aux chemises réversibles).

(à suivre)

6 Responses to “Placebo paradoxal… ça marche sans qu’on y croit.”

  1. Delirious said

    Fifi Abou dib s’y met aussi!

    http://www.lorientlejour.com/editoriaux/editorial.php?id=8

  2. Et peut-être demain Gaby Nasr avec quelques allusions… et un bel article de Issa récapitulatif pour couronner le tout.
    En attendant, je sauvegarde l’article pour la postérité: Épineuses et cactées, Fifi Abou Dib (10 juin)
    Qu’il est dur de critiquer publiquement des amis. J’espère qu’ils arriveront un jour à sortir du bain émotionnel dans lequel on les a plongé (à partir de l’assassinat de Samir Kassir), et des récompenses qu’ils reçoivent à y rester (merci la délégation de l’Union Européenne). Je vais m’arrêter là et au lieu de démonter leurs articles, expliciter les deux logiques.

  3. Jon said

    Journalists are simply intellectual prostitutes for life…

    “There is no such thing, at this date of the world’s history, as an independent press. You know it and I know it. There is not one of you who dares to write your honest opinions, and if you did, you know beforehand that it would never appear in print. I am paid weekly for keeping my honest opinions out of the paper I am connected with. Others of you are paid similar salaries for similar things, and any of you who would be so foolish as to write honest opinions would be out on the streets looking for another job…..

    If I allowed my honest opinions to appear in one issue of my paper, before twenty-four hours my occupation would be gone. The business of the journalist is to destroy the truth; to lie outright; to pervert; to vilify; to fawn at the feet of mammon, and to sell the country for his daily bread. You know it and I know it and what folly is this toasting an independent press. We are the tools and vassals of the rich men behind the scenes. We are the jumping jacks, they pull the strings and we dance. Our talents, our possibilities and our lives are all the property of other men. We are intellectual prostitutes…..”

    I expect people to stop watching CBS…..and all other Networks….NYT, WAPO…etc. In fact, I believe that the ONLY way to remain sane (not to mention – informed) is to completely sever any and all exposure to the corporate media. No TV, no radio, no newspapers – nothing. That is the only way to avoid becoming a Zombie. And its wrong to think that a little exposure is no big deal. A little exposure makes a person only somewhat of a Zombie. But that is still a Zombie. As Roger Waters sang “and the worms ate into his brain”…

    Corporate media is mind pollution. Period. It should be totally and absolutely boycotted. Besides, in the age of the Internet, why expose oneself to that trash anyway?

  4. Bech said

    Salut l’inquiet, Misères a noté cet article, mais tu nous a devancé! Sinon je voulais te dire si tu pouvais linker ça à l’affaire Gad el Maleh? Là par exemple entrain de faire les louanges d’Israel:
    http://miseresfrancophones.wordpress.com/2010/06/09/gad-el-maleh-en-israel/
    et là l’article original qui a fait démarré Misères:
    http://miseresfrancophones.wordpress.com/2009/07/08/la-honte/
    J’ai déjà comment ce genre de réaction trahit un sentiment de supériorité par rapport a une “culture” donnée.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: